top of page
Design sans titre (2).png

From Hell I Rise - KERRY KING - Chronique

Kerry King a toujours affirmé qu'après la dissolution de Slayer, il n'avait pas l'intention de mettre fin à sa carrière. Ainsi, il revient avec vigueur avec son premier album solo "From Hell I Rise", démontrant une fois de plus que ses riffs assassins sont toujours aussi percutants.


Kerry King From Hell I Rise chronique

17/05/2024 | 47 min | Thrash Metal | Reigning Phoenix Music

Kerry King (guitare) | Phil Demmel (guitare) |  Kyle Sanders (basse) | Paul Bostaph (batterie)

Mark Osegueda (chant)


TRACKLIST

01. Diablo

02. Where I Reign

03. Residue

04. Idle Hands

05. Trophies Of The Tyrant

06. Crucifixation

07. Tension

08. Everything I Hate About You

09. Toxic

10. Two Fists

11. Rage

12. Shrapnel

13. From Hell I Rise


Kerry King From Hell I Rise chronique

CHRONIQUE


Cela fait maintenant plusieurs années que nous attendons le retour de Kerry King après Slayer, mais en raison de la pandémie, le musicien a dû reporter son projet jusqu'à présent. Et disons-le clairement, l'attente en valait la peine !


Dès l'introduction "Diablo", entièrement instrumentale, il est évident qu'elle deviendra l'ouverture des futurs concerts du groupe (une pratique courante chez les groupes aujourd'hui). Après cette mise en bouche, le riff de "Where I Reign" nous fait comprendre que cet album mettra à rude épreuve nos nuques. Inévitablement, les comparaisons avec Slayer surgissent, et comme Kerry King en était un des principaux compositeurs, le son rappelle fortement celui de Slayer.



Cependant, on note une intensité et une agressivité renouvelées dans les morceaux de cet album, ce qui est une excellente nouvelle ! Le chant de Mark Osegueda s'harmonise parfaitement avec les riffs de King, apportant la dose d'agressivité que nous recherchons. Une véritable révélation, et l'alchimie entre les musiciens est palpable. Les riffs et solos de Kerry King sont immédiatement reconnaissables, et la section rythmique, composée de Paul Bostaph à la batterie et Kyle Sanders à la basse, fonctionne à merveille, offrant des morceaux véritablement puissants. Quant aux paroles, King s'inspire principalement de la politique américaine, des droits des femmes et du COVID, abordant des thèmes de société actuels.


Certes, les morceaux sonnent comme du Slayer, et la comparaison est inévitable, mais "From Hell I Rise" rappelle le bon Slayer, ce qui est une excellente chose.


Nous n'aurions jamais imaginé que le projet solo de Kerry King donnerait naissance à un album aussi solide. C'est avec enthousiasme que nous en redemandons et que nous attendons avec impatience de voir le groupe en concert !




Le retour de Kerry King avec "From Hell I Rise" dépasse toutes les attentes. Avec une énergie renouvelée et une alchimie indéniable entre les musiciens, cet album solide ravira les fans de Slayer et promet des performances live mémorables. Impatients de voir ce que l'avenir réserve à cette nouvelle formation !


chronique album metal








0 commentaire

Comments


bottom of page