top of page
Design sans titre (2).png

Invincible Shield - JUDAS PRIEST

Judas Priest revient avec leur 19ème album Invincible Shield, après 50 ans de carrière et n'ont plus rien à prouver à personne... et pourtant ils arrivent encore une fois à s'affirmer comme étant l'un des plus grands groupes de heavy metal !


invincible shield - Judas Priest chronique

08/03/2024 | 63 min | Heavy Metal | Columbia Records

Rob Halford (chant) | Glenn Tipton (guitare) | Richie Faulkner (guitare) | Ian Hill (basse)

Scott Travis (batterie)


TRACKLIST

01. Panic Attack

02. The Serpent and the King

03. Invincible Shield

04. Devil in Disguise

05. Gates of Hell

06. Crown of Horns

07. As God is my Witness

08. Trial By Fire

09. Escape From Reality

10. Sons Of Thunder

11. Giants in the Sky

12. Fight of Your Life

13. Vicious Circle

14. The Lodger


invincible shield - Judas Priest chronique

CHRONIQUE


À chaque nouvel album de Judas Priest, on pourrait penser que ce sera le dernier, cela remonte même à leur tournée d'adieu en 2012... Cependant, l'arrivée de Richie Faulkner donne l'impression d'avoir complètement chamboulé les plans du groupe, qui sort en 2024 son troisième album depuis le départ de K.K. Downing. Après un Redeemer of Souls correct mais timide, suivi d'un Firepower incroyablement puissant, Invincible Shield s'installe comme un futur classique du groupe.



Invincible Shield s'inscrit dans la lignée de Firepower, avec quelques éléments en plus. L'implication du guitariste Richie Faulkner y est indéniable et atteint son apogée avec ce nouvel album. Il est évident que son implication a non seulement propulsé le groupe vers de nouveaux sommets après une période un peu plus instable entre la sortie de Painkiller en 1990 et Angel of Retribution en 2005, mais Richie Faulkner a également réussi à imposer sa touche artistique sans dénaturer le son emblématique de Judas Priest.


Cela dit, Rob Halford, du haut de ses 72 ans, parvient une fois de plus à prouver qu'il est l'un des plus grands vocalistes du genre. Certains titres, comme Panic Attack, rappellent étrangement la grande époque de Painkiller, tant au niveau de la voix que des compositions constituées de plusieurs solos de guitare entre chaque couplet.



Judas Priest s'inspire de ses plus grands albums sans pour autant tomber dans la répétition et réussit à produire des futurs hits à écouter en boucle. La section rythmique n'est pas non plus à prendre à la légère, avec le duo Ian Hill et Scott Travis qui sonne et frappe fort, mais avec beaucoup de justesse.


Vraiment, c'est indéniable, Judas Priest nous a concocté un album fabuleux du premier au dernier titre qui, soyons honnête, ne rappelle pas non plus les fameux Screaming For Vengeance ou Defender of the Faith, mais qui fait honneur à la formation actuelle du groupe avec des compositions toutes plus excellentes les unes que les autres.



Invincible Shield est indéniablement le meilleur album de Judas Priest depuis l'arrivée de Richie Faulkner, une certaine maturité a été atteinte et fait honneur à la formation actuelle du groupe !

chronique album metal





Comments


bottom of page