top of page
Design sans titre (2).png

JUDAS PRIEST x SAXON - Halle Tony Garnier - 5/04/2024

Le 5 avril 2024 marquait le premier concert français de la tournée Metal Masters, réunissant les mythiques groupes Judas Priest et Saxon. C'est dans une salle quasi-complète que nous avons eu l'opportunité de passer une superbe soirée !


Live Report JudasPriest Saxon Lyon Halle Tony Garnier 5 avril 2024


SAXON


Saxon n'a plus besoin d'être présenté. Avec 48 ans de carrière derrière eux et une série d'albums qui ont marqué l'histoire du heavy metal, il est rassurant de savoir que nous allons passer un excellent moment lors de leur performance. À 19h20, les lumières de la splendide Halle Tony Garnier s'éteignent et les musiciens font leur entrée sur scène, accueillis chaleureusement par le public. Malgré le nombre de t-shirts Judas Priest présents dans la fosse, le public répond présent et entonne en chœur tous les classiques que le groupe nous offre ce soir : "Motorcycle Man", "Heavy Metal Thunder", "Wheels of Steel"... une setlist quasi parfaite. Les musiciens, particulièrement en forme ce soir, ne délaissent cependant pas leur excellent dernier album "Hell, Fire and Damnation", et interprètent trois titres de celui-ci : "Hell, Fire and Damnation", "Madame Guillotine" et "There's Something in Roswell", qui sonnent aussi bien que sur disque. Autant dire que nous avons passé un excellent moment.



Amaranthe Bataclan - Paris 2024

Quant à l'iconique chanteur Biff Byford, du haut de ses 73 ans, il assure ses parties vocales sans faiblir et conserve sa voix emblématique. Ses échanges avec le public confirment une fois de plus qu'il est également un excellent frontman. En ce qui concerne le "remplaçant" de Paul Quinn, qui avait décidé de se retirer des tournées du groupe, Brian Tatler, guitariste de Diamond Head, remplit son rôle à la perfection et l'ensemble du groupe livre un concert mémorable malgré une durée assez courte d'une heure. En ce qui concerne la scénographie, celle-ci reste sobre et efficace : un mur d'amplis Marshall et un drapeau Saxon en fond, et c'est amplement suffisant !


SAXON continue de nous offrir un concert d'exception malgré un temps de concert assez court et met tout le monde d'accord sur son statut de représentant du heavy metal britannique !



JUDAS PRIEST


C'est au tour de Judas Priest de prendre place sur la scène de la Halle Tony Garnier à 21h. Il est d'ailleurs étrange que ces derniers entament leur performance 30 minutes plus tôt que prévu, se demandant si le temps alloué à Saxon aurait été réduit à la dernière minute.


Le retour des musiciens sur scène débute derrière un rideau arborant le texte issu de leur dernier album "Invincible Shield". Le concert démarre sur les chapeaux de roue pour 2 heures de spectacle grandiose. Le rouleau compresseur Judas Priest prend d'assaut Lyon et le fait savoir ! Le groupe est en grande forme ce soir pour défendre son dernier album, en débutant avec le puissant "Panic Attack", suivi de "You've Got Another Thing Comin'", qui avait l'habitude de clôturer les précédentes tournées, ce changement est bien accueilli. Le trio d'ouverture nous achève avec un "Rapid Fire" aussi rapide que puissant. Malgré le nombre incalculable de classiques que Judas Priest a écrit au fil de sa carrière, la setlist est là pour satisfaire tout le monde : "Breaking The Law", "Love Bites", "Turbo Lover", "Electric Eye"... Pas besoin de mille mots pour décrire la perfection de ces titres. Concernant les nouveaux morceaux, le groupe a choisi de n'en jouer que trois : "Panic Attack", "Crown of Horns" et "Invincible Shield". Ces titres se fondent parfaitement dans le répertoire du groupe et le public répond présent en chantant en chœur chaque chanson.


Dragonforce - Bataclan Paris 2024

Comme mentionné précédemment, les musiciens sont en grande forme ce soir, notamment Rob Halford ! Après une légère baisse de régime lors des dernières tournées, ce soir, il est irréprochable. Sa voix reconnaissable entre toutes est d'une justesse impeccable et, du haut de ses 72 ans, il en met plus d'un à terre. Richie Faulkner est également l'homme de la soirée, souriant du début à la fin du spectacle, particulièrement interactif avec le public. Il est également irréprochable et contribue désormais à l'identité de Judas Priest, voire à son maintien et à son élévation depuis son arrivée dans le groupe. Son nouveau partenaire de jeu, Andy Sneap, n'est pas en reste et semble également s'être parfaitement intégré depuis son remplacement de Glenn Tipton. C'est d'ailleurs avec surprise que l'emblématique Glenn Tipton les rejoindra sur scène pour clôturer le spectacle ! La section rythmique composée d'Ian Hill et Scott Travis reste brutale et efficace.


JUDAS PRIEST nous offre un concert mémorable de 2 heures, avec uniquement des hits et des nouveaux morceaux parfaitement interprétés, le tout accompagné d'une scénographie toujours somptueuse !


Si vous n'avez pas pu assister au concert, n'oubliez pas que Judas Priest sera de retour en France le 23 juin 2024 lors du Heavy Week-End qui se déroulera à Nancy !



Photos par MAX LH VIDEOS.







0 commentaire

Comments


bottom of page